01 janvier 2008

Nouvelle Année

  Mettre avec la langue un peu de la salive de nos baisers sur le bout d'un doigt pour tourner la page ... celà nous sera t-il possible ? ( Tableau: Antonio De Perada )                                     °°°
Posté par christb à 09:20 - Commentaires [4] - Permalien [#]

27 décembre 2007

Encore

   Encore un enfant mort-né  baptisé de cette eau  que nous mettons dans notre vin                               °°°
Posté par christb à 22:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 décembre 2007

Inaugural

Un jour, il nous faudra partir des ruines pour remonter jusqu'à l'instant inaugural  de cette première pierre  que le rêve avait posée  sur le ciment de notre amour                              °°°
Posté par christb à 21:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 décembre 2007

Confidence

   Ami(e), si ta douleur est muette, viens ... pose ta tête sur mon épaule  et avant que l'écho lointain de la vie ne nous apprenne à mentir : ... confie moi tes silences , je te donnerai ma parole              °°° Bon Noël à tous ceux qui passeront par là  ...
Posté par christb à 11:46 - Commentaires [3] - Permalien [#]
23 décembre 2007

°°°

  Pour éviter les cycles alternés d'apogées et de décadences nous devrions construire d'emblée des ruines avec portes et fenêtres ouvertes sur ce qui n'a pas lieu d'être ( Tableau : Ruines ... d'Hubert Robert )
Posté par christb à 00:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 décembre 2007

Vendredi

   Je suis cet amour nécessaire qui laisse aux saisons penchées un mur où le géranium défenestre le rouge                              °°°
Posté par christb à 18:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 décembre 2007

°°°

        C'est avec des armes qui ont acquis la force que donne la conviction à la fidélité que nous gagnons nos combats intérieurs                          °°°
Posté par christb à 23:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 décembre 2007

°°°

   Je veux connaitre la démesure de l'ailleurs , la peine et le sang de l'oiseau, l'immobile de la rue, le pourquoi du non dit et l'enjeu qui ouvrent comme une veine la fenêtre de mon attente taillée dans le cristal de tes mots ( Tableau : le Penseur de O.Redon )                              °°°                       
Posté par christb à 23:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 décembre 2007

°°°

Dans mon jardin de terre sous les ongles  les fleurs dont le silence est le parfum ont des épines pour paroles                                             °°°
Posté par christb à 21:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 décembre 2007

°°°

  J'aime , la nuit sera plus longue à traverser   à travers mouvements  où tout ce qui coule n'est qu'île   il pleut des confettis  sur le silence des poupées              °°°
Posté par christb à 18:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]